Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
banniere entete transparente
partenaires institutionnels partenaires logistiques

Ethan

Ethan

Quand j'avais écrit au printemps dernier que cette saison il y avait du changement à tous les niveaux, c'était réfléchi...

Ce 31 août, notre fils Ethan est venu au monde ! Ma compagne Amandine et moi sommes aux anges. Les doutes et l'appréhension de l'inconnu du début ont laissé finalement place à la joie et au naturel. En effet, devenir parents pour la première fois quand on te l'annonce ça peut faire bizarre. Mais heureusement, il y a 9 mois pour se préparer à l'arrivée du petit Être. Jusque là ça va. Le dernier mois est plus stressant et on devient impatient, une fois qu'on se sent près, on a envi que cette grossesse aboutisse une bonne fois pour toute car oui ce n'est également pas toujours facile à vivre pour le futur papa durant ces 9 mois... Il faut user de dialogue, d'attention et de patience envers la future maman.

Puis vient le moment où il faut y aller (à la maternité), c'est assez excitant mais on est vite calmé. Il faut oublier les mots "dormir" ou "sommeil" déjà, mais ça c'est rien du tout. Et puis voir souffrir sa compagne, même si c'est pour mettre au monde son enfant, j'ai pas aimé. Comme dit Florence Foresti, si on se rendait compte avant comment ça se passe, l'Humanité serait en voie d'extinction... Puis le voilà enfin. Tout petit. On a beau s'être préparé, l'émotion est là, on ne sait pas comment faire. Heureusement, l'équipe de professionnels de la maternité est là pour nous montrer les gestes, nous expliquer comment s'en occuper. Après s'être préparer à "devenir" parents, on nous prépare à "être" parents. Finalement, on se rend compte que c'est quelque chose qui coule de source, on appelle surement ça "l'instinct".

Par contre, c'est bien mignon tout ça mais il a fallu retourner au turbin deux jours après être rentré de la maternité, dur dur. Surtout pour aller à Oberhof. Mais c'était un stage très important où l'on retournait sur les vrais skis, dans le ski-tunnel, avec notamment un pool de tests avec Salomon, mon nouvel équipementier. J'ai quand même dû écourter le stage et rentrer épauler ma compagne. Les verbes à la mode qui caractérisent les activités d'Ethan pour l'instant, c'est chouiner, dormir, manger, se balader ; l'ordre et la durée dépendent des jours.

Du coup, la fatigue se fait ressentir ces dernières semaines. Mes sensations à l'entrainement sont variables, tout comme la météo. On devrait dire "l'automne arrive" mais c'est plutôt l"automne se poursuit". Comme intensités, entre les séances spécifiques en ski-roue à Corrençon ou à la maison, je mouille également le maillot sur le challenge du Gresivaudan Xpress organisé par le DSA (Dauphiné Ski-Alpinisme), des "coursinettes" à pied les mercredis soir d'automne où l'on grimpe (type KMV) les sommets autour de Grenoble. Principe : inscription gratuite, fair-play, convivialité, stratégie, un point départ, un sommet arrivée, peu importe le chemin, c'est le sommet qui compte.

Sinon, les carnets de naissance du ski devraient se calmer. Entre Loïs, Evan, Ethan, Adèle, Liv, ça fait du monde. Certains diront que c'est l'effet JO mais n'empêche qu'ils ont tous été conçu avant...

Tag(s) : #News