Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
banniere entete transparente
partenaires institutionnels partenaires logistiques

15km skate partie 2

Après ce weekend de FIS norvégienne, la saison Coupe du Monde s'annonce belle dès fin novembre à Ruka. On a un bon aperçu du niveau qu'il y aura. Dimanche, les poneys ont montré de belles capacités sur le sprint classique. La french team est forte

Samedi 14 : 15km skate individuel = Je vais chercher la 5ème place à 1min02s de Sundby après une course interessante en attendant la composition finale du podium hormis la victoire où Sundby semblait indétronable. Robin accroche la 3ème place bien méritée après une course solide. Depuis le temps qu'il tournait autour, c'est beau de le voir dans cette forme ; j'ai hâte d'être au relais de Lillehammer. Après avoir joué serré pour le podium, j'ai faibli dans le dernier des 4 tours à effectuer lâchant le duo Sundby-Northug. Il ne me manque pas grand chose pour être prêt pour Ruka. Martin est 12ème après avoir joué le podium jusqu'au 10km (la distance qu'il y aura lors de l'étape 2 du mini-tour à Ruka). Adrien et Ivan rentrent dans le top 20.

Vendredi 13 : 15km classique = Je fais 16ème à 1min58s de Roethe et a priori premier en style classique puisque 80% des athlètes étaient en poussée simultanée, sans fart d'accroche, soit avec des skis classique parafinés tout le long, soit avec des skis de skate. Les français nous avions décidé la veille de courir en classique quoi qu'il arrive, dans le but de travailler ce style, surtout sur une première course sur neige. Ce choix n'était vraisemblablement pas adapté dans ces conditions mais rien d'étonnant au vu du profil de la piste. Le règlement FIS a été appliqué sans hésitation puisque les écarts de style se sont soldés par des disqualifications directes.

--------------------------------------

L'équipe de France 1950 est de retour...

Jeudi 12 : On y est ! Demain on attaque les hostilités. Un 15km classique individuel. Attention, ce n'est pas une Coupe du Monde, c'est "juste" des courses FIS, des courses qui vont permettre de jauger le niveau d'une partie des athlètes de la Coupe du Monde (Norvégiens, Allemands, Français, Russes pour les filles). Avec mon groupe, nous l'abordons comme un test, un exercice pour travailler notre technique classique.

143 hommes au départ... j'ai le dossard 142 (départ à 13h56), devant il y a Northug mais qui ne devrait pas courir et derrière j'ai Sundy. Autant dire que ça ne va pas être une promenade dans de santé.

Programme FIS Beitosprinten:

Vendredi 13 nov : 15km CL ind

Samedi 14 nov : 15km SK ind

Dimanche 15 nov : Sprint CL (je n'y participe pas)

-------------------------------------------------------

Mercredi 4 nov : Après un stage à Ramsau début octobre qui avait débuté dans de mauvaises conditions, ces dernières s'étaient améliorées de jour en jour pour finalement réaliser un stage sur neige de qualité. En revanche, à mon retour, j'ai une bronchite aiguë qui s'est installée dans mes poumons sans rien demander. Résultat, après avoir fait une montée de la Bastille comme un asthmatique, il a fallu stoppé la machine pendant presque une semaine, passer des examens, suivre un traitement pour soulager et désencrasser mes bronches et attendre que ça passe. Quand tu montes un escalier chez toi et que t'as l'impression de marcher au sommet du Mont-Blanc, ça ne te vient même plus à l'idée d'aller t'entrainer... C'est un imprévu dans la préparation mais j'ai pu reprendre en douceur en endurance de base et musculation. C'est la raison pour laquelle je porte un masque de chantier pendant mes entrainements afin de respirer un air chaud et humide autant que possible pour faciliter la guérison, tout en poursuivant le travail. Depuis quelques jours j'ai retrouvé un souffle correct, mais j'en saurais plus quand j'aurais refait des intensités plus tard.

En ce début novembre, je suis donc avec l'équipe de France en Norvège, à Beitostolen, où l'on s'attendait à des conditions pas terribles mais pas à ce point. Vu que les consignes de la fédération norvégienne sont de préserver à tout prix les épreuves FIS dans une semaine et demi, la station ne dame plus la piste et installe des bâches. Nous déménageons donc demain vers un autre site pas très loin plus au nord où une piste de 1,8km est damée, avec une neige de bonne qualité, ce qui devrait nous permettre de travailler décemment pendant une semaine avant de revenir courir les FIS ici à Beito.

Un trip pour Movember avec les camarades. Un clin d'oeil "Vintage"
Un trip pour Movember avec les camarades. Un clin d'oeil "Vintage"

Un trip pour Movember avec les camarades. Un clin d'oeil "Vintage"

15km classique

Tag(s) : #News