Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
07 Jun

Simple hygiène de vie

Publié par momo  - Catégories :  #Parlons-en!

Après cette première saison en catégorie sénior, je suis de plus en plus indépendant. Depuis mon entrée à l'université, je suis de moins en moins souvent au domicile familiale, j'ai une copine avec qui je partage des moments magnifiques, je me professionnalise dans mon sport ; en clair la gestion de ma vie est entre mes mains. Nous devons faire des choix, pour ma part certains sont fait depuis longtemps et les autres se précisent petit à petit.

Un sportif de haut niveau à pour but de progresser constamment. Il se doit d'avoir des objectifs, c'est la politique qui veut ça! Je n'ai jamais aimer me fixer des objectifs, ce n'est pas dans ma philosophie. Un objectif est toujours une source de pression et la pression n'a jamais fait gagner. Je veux juste aller le plus haut possible, voilà mon objectif ; la question n'est pas "quelle est cette hauteur ?" mais plutôt "comment franchir cette hauteur ?". Je pense qu'il ne doit pas y avoir de palier car il y a souvent une baisse derrière, mais plutôt une évolution continuelle. Pour ça il faut chercher, se poser les problèmes et non pas les contourner comme ça a tendance à trop se faire.

Un sportif de haut niveau se doit d'être sain. Supplémenter avec des compléments de l'industrie chimique, à court terme ça marche. Mais souvent l'effet ne dure pas longtemps et le corps devient dépendant. De plus, à long terme cela accumule les toxines qui s'évacuent moins bien, de même que la fatigue. C'est le cas de tous ces compléments de ces marques de diététique sportive bien connues que l'on vous propose dans les magazins de sports.

Complémenter avec des produits naturels qui utilisent les ressources que la Nature mets en notre possessions, permet une meilleure assimilation et une meilleure tolérance par notre corps. Il faut seulement être à l'écoute de son corps et être patient. Le bénéfice se ressent à plus long terme mais il est plus endurant. Vous allez me dire que les compléments Bio reviennent plus cher, c'est faux, il sont juste plus sains.

Mon partenariat avec Weleda n'est pas un hasard, mais bien un choix qui affirme clairement que je pratiquerais le haut niveau dans la voie du respect de l'environnement et de mon corps. Malgré tout je suis loin d'être un exemple avec le nombre de kilomètre en voiture que je fais, mais mes convictions sont là. Les solutions existent, à nous de les engager.

J'attends vos réactions...

 

Commenter cet article

th 20/06/2007 09:32

Je suis complétement d'accord avec toi sur les moyens, on peux difficilement faire sans mais l'influence qu'ils ont sur la performance de l'homme me dérange un peu dans un sport de nature comme le nordique.Si j'insiste sur le fluor c'est aussi que je crois savoir que quelques anciens préparateurs ont de sérieux problèmes de santé à cause de ces produits.

momo 20/06/2007 14:58

A l'époque, malheureusement on ne connaissait pas les effets nocifs du fluor ou plutôt, on ne voulait pas les connaitre. Tout le monde se focalisait sur l'avancée technologique que cela apportait. Aujourd'hui, on prend plus de précautions, tous les coachs mettent leurs masque à gaz avec soufflerie, quoique... Mais il existe des personnes qui travaillent à de nouveaux produits "plus sains", mais il est difficile de trouver des produits sains qui ont la même efficacité que les produits chimiques. Et puis les grandes marques sont dures à déloger.

jocelyn 20/06/2007 09:04

Le facteur moyen joue un role important dans tous les sport...Prend pour exemple la formule 1, avec une mauvaise voiture meme e meilleur pilote sera largué !Et puis l'essence sa polue pa plus que le fluor ?

momo 20/06/2007 14:52

C'est sur qu'il est question de dosage. Proportionellement la pollution du aux transports est largement plus importante que la pollution du aux farts de ski, c'est comme si elle n'existait pas. Je crois qu'il faut faire des progrès là où cela est urgent. On peut faire plus de progrès dans le domaine des rejets de gaz des véhicules que sur les effets nocifs des farts fluorés. Mais pour autant ce n'est pas à négliger.

Th 19/06/2007 16:01

Quand on parle de sport propre, on peux aussi parler des répercussions directes et indirectes sur l'environnement, sans pour autant faire du militantisme et c'est mon cas car je ne suis pas non plus un exemple.Au dela de l'aspect peu recommandable du fluor sur l' homme et la nature et pour parler maintenant de la part d'un fart de qualité dans la réussite de l'athlète, je trouve qu'il est dommage qu'un coureur sous prétexte qu'il est adhérent à un club et comité "fort" parte avec un avantage certain sur ses concurents simplement parcequ'il profite de moyens plus importants.

momo 20/06/2007 15:05

c'est sûr que les finances limites certains comités par rapport à d'autres, mais le meilleur fartage ne s'obtient pas juste avec de l'argent mais aussi de l'expérience et du talent d'un coach dans ce domaine. Tout le monde n'a pas ce talent ou cette expérience. Il faut savoir sortir le bon fart, le bon jour ; et bien sûr avoir la caisse ce jour là.lol.La compétition, c'est chercher le meilleur, dans tous les domaines possibles, tout en respectant les règles.

antoine 19/06/2007 12:28

le fartage fait parti du ski, si tout le monde utiliserai des produits de base les classements ne changeraient jamais ! c'est un facteur de réussite ou d'echec comme le choix de la bonne paire de ski ou de la bonne structure. De toutes façons les produits fluorés serront toujours venduent dans le commerce (même s'il sont chère) c'est donc impossible de prendre des dispositions comme celles ci !Et on peut très bien faire l'apologie du sport propre en utilisant des farts hautements fluorés...je ne vois pas le problème ? Ce n'est pas du dopage...

momo 20/06/2007 15:08

oui mais rien n'empêche de faire évoluer les techniques et produits vers des choses saines, ça fait travailler des chercheurs.

jocelyn 19/06/2007 09:20

je suis dacor avec toi thierry mais c'est impossibl, il faudrait que tout le monde joue le jeu et je nis croi pa beaucoup !Et puis certain skieur ont gagner des coursses juste avec une super glisse, je pensse que cela fait partie du jeu et cela laisse aussi une chance au coureur qui sont dis moin fort sur le papier !