Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
banniere entete transparente
partenaires institutionnels partenaires logistiques

Je n'avais pas vu de médecin fédéral depuis ma blessure au thorax ; j'ai donc été ausculté mercredi dernier par le Dr Marie-Philippe Rousseau-Blanchi au Centre médical du sport de haut-niveau (CMSHN) à Albertville. Afin d'éclaircir mon cas et essayer de déterminer la cause exacte des symptômes, j'ai passé ces derniers jours une batterie de tests radiologiques entre Cluses, Albertville et Annecy. Les causes sont cette fois-ci claires et précises : je ne souffrais pas d'une déchirure mais d'une fracture de la 8ème côte droite. Le délai de guérison est de 6 semaines (je peux déjà en compter 3). L'examen a mis en évidence une autre fracture : au tibia droit, proche de la cheville, une "fracture de fatigue", qui remonterait à début mai et qui guérirait mal. Une douleur au genou gauche qui est apparue il y a une semaine, a priori le tendon de l'ischios qui ferait des siennes, m'empêche de courir. Sinon ça va... Sérieusement, je me sens plus serein d'avoir le bon diagnostic.

Cela ne m'empêche pas de partir aujourd'hui avec l'Equipe de France, pour 10 jours à Oberhof (Allemagne) pour skier sur de la neige artificielle dans un tunnel d'environ 3km. En effet, la douleur aux côtes s'est estompée, je ne peux néanmoins pas forcer dessus ; j'aurais un programme adapter : le ski sur neige ne devrait pas poser de problèmes (des tests de skis avec Fischer sont programmés) ; je ferais également du vélo/VTT, renforcement musculaire (que j'ai déjà repris) et peut-être du ski-roue sans bâtons. La course à pied sera sûrement compromise, à voir.

Une pensée à Benoit-Gilles qui endure des moments certainement plus durs.

Tag(s) : #News