Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Plus - Le ski de fond pour les Nuls

Publié par Momo  - Catégories :  #Parlons-en!

Moyen de locomotion qui remonte à la préhistoire, permettant de relier les villages durant les longs hivers scandinaves jusqu'au 19ème siècle.

Aujourd'hui, c'est le sport hivernale de nature et de santé par excellence, qui mobilise tous les muscles du corps. Avec l'essor du Nordic-Walking (Marche Nordique) et le rollerski (ski-roue), c'est devenu un sport praticable à toute saison.

Le ski de fond au plus haut niveau est un des sports d'endurance le plus dur au monde où le Courage, le Dépassement de soi et le Respect sont des valeurs essentielles.

Pratiqué en style classique (pas alternatif) dans des traces ou en style libre (pas de patineur ou skate) sur des pistes lissées, le ski de fond donne accès à des sensations nouvelles de glisse. Cette discipline associe l'engagement physique et la recherche d'économie sur des terrains variés. Activité de pleine nature dans sa pratique de loisir, elle se rapproche des stations et des villes pour la compétition.

C'est une discipline olympique de la Fédération Internationale de Ski (FIS).

Classique ? Skate ?

Le style ancestral du ski de fond est le classique. Le geste s'apparente à de la marche mais en déséquilibrant son corps vers l'avant, on crée le glissement des skis, parallèlement. La zone centrale du ski comportant des écailles (ou du fart d'accroche pour les spécialistes) permet de se propulser vers l'avant, à l'aide des bras en tractant sur des batons. C'est le style qui demande le moins d'effort, un geste plus naturel et permet une adaptation de sa vitesse en fonction de son niveau physique et du dénivelé. Les traces de classique creusées lors du damage facilite le déplacement et guide le skieur ; mais le style classique permet une plus grande liberté. En effet, muni de skis "nordic back-country", plus large que ceux de compétitions et avec des écailles fines, vous pouvez vous balader partout hors des pistes, en forêt, dans la poudreuse et malgré tout apprécier la glisse et la vitesse en descente.

Apparut dans les années 80, le skate (ou pas de patineur) est maintenant le style le plus répandu et le plus pratiqué dans les pays alpins. Il est cependant très physique et il est difficile, sans prendre de cours, je pense, d'acquérir un geste permettant d'apprécier au mieux la glisse recherchée. La pratique de se style nécessite un damage avec un plan lisse impeccable et un fond plutôt compact.

Alors laissez tomber les raquettes et prenez des skis de fond ! Et ne vous habillez pas comme en ski alpin, vous allez avoir vite chaud... un collant c'est suffisant et vous serez plus léger !

En compétition : Cross-Country Skiing ou XC Ski en anglais

Contrairement aux "dérivés" du ski de fond, tel le biathlon (ski de fond + tir) et le combiné nordique (ski de fond + saut à ski) dont les compétitions sont uniquement en style skate ; en ski de fond, les deux styles sont au programme.

 

 

Le matériel :

Un ski mesure 4cm de large, ne possède pas de cart métallique, et la paire pèse moins d'1kg (pour de skis de compétition). La semelle est en plastique plus ou moins carboné et possède de plus ou moins profondes rainures (la structure) afin d'adapter le ski à un type de neige. Un compétiteur de Coupe du Monde possède un parc d'une quarantaine de skis classique et skate afin de répondre à tout type de conditions de neiges.

Un bâton de compétition pèse environ 170g !

 

 

Une paire de chaussures adapté au style, soit classique, soit skate, avec la fixation au ski adéquate. La chaussure est relié à la fixation du ski par un axe à l'avant du pied uniquement de manière à ce que le talon soit libre, permettant une rotation verticale. Attention, il existe deux type de fixation : SNS (Salomon) ou NNN (Rottefella) qui ne sont pas compatibles entre elles!

 

Formats des courses en Coupe du Monde :

Les différents types d'épreuves s'exercent dans les 2 styles (classique ou skate), en individuel (confrontation au chronomètre) ou en ligne, départ en masse (confrontation directe aux adversaires) sur les distances suivantes :

Les distances :

    - 10, 15, 20, 30 et 50 km, en individuel ou en départ en masse. Durant la saison Coupe du Monde, il y a beaucoup de 10 et 15km, quelques 20 et 30km, et un 50km à Oslo.

   - le skiathlon est une course de distance (Soit 20km ou 30km), départ en masse, dont la première moitié est effectuée en style classique puis, après changement de skis et bâtons dans un stand, la seconde moitié est effectuée en style libre (skate).

Les sprints sur des boucles de 1,4 km à 1,6 km avec une phase de qualification, puis les 30 meilleurs s'affrontent en phases finales par poules de 6 coureurs, en quart, demi et finale.

Les confrontations par nation :

   - le relais oppose des équipes composées de quatre coureurs qui s'affrontent sur des distances de 4 x 10 km pour les hommes et 4 x 5km pour les dames, en départ en masse. Les deux premiers relayeurs sont en classique et les deux derniers relayeurs sont en skate.

    - le sprint par équipe « Team sprint » oppose des équipes composées de deux coureurs qui se passe le relais à tour de rôle en effectuant trois tours chacun (relais à l'américaine).

IMGP0201modif

La qualité des skis, la glisse et le fartage jouent un rôle très important en compétition de ski de fond, beaucoup plus qu'en ski alpin. En effet, les forces de frottements sur la neige sont plus importantes en ski de fond, car nous évoluons à de "basses vitesses" (entre 15km/h et 70km/h) comparées au ski alpin (autour de 100km/h). La performance dépends donc beaucoup des skis et du staff technique, en plus du physique et technique de l'athlète.

Déroulement d'une saison :

La saison Coupe du Monde débute mi-novembre et se termine mi-mars. Les épreuves se déroulent généralement les week-ends. Il y a une quinzaine d'étapes, chacune composée en moyenne de deux épreuves. A chaque épreuve, les 30 meilleurs marque des points coupe du monde qui vont de 100pts pour le premier à 1pt pour le trentième. Le cumule de ces points permet d'établir un classement distance pour les épreuves de distance, un classement sprint pour les épreuves de sprint et un classement général pour les deux types d'épreuves. A la fin de la saison un globe de cristal est décerné au meilleur de chaque classement.

Les Championnats du Monde se déroule une année sur deux (années impaires) et les Jeux Olympiques tous les quatre ans (années paires). Un titre est décerné sur chacune de ces six épreuves (distances hommes): le 15km Individuel, le Skiathlon 30km, le Sprint, le Team sprint, le Relais 4x10km et le 50km Mass-start. Le 15km individuel, le Sprint, le Team Sprint et le 50km se font en style classique OU skate en alternance chaque championnat (JO compris). Exemple pour le 15km individuel: 2017 (Chpt) en classique, 2018 (JO) en skate, 2019 (Chpt) en classique, 2020 (pas de chpt ou JO), 2021 (Chpt) en skate... Le 15km individuel et le Team Sprint sont dans le même style, opposé au style du Sprint et du 50km.

 

Depuis 2006, il y a une compétition nommée « Tour de Ski », qui comme sont nom l'indique, est basé sur le principe d'un tour cycliste. En effet, c'est un enchaînement de 7 épreuves sur 9 jours se déroulant dans 5 étapes, dans 3 pays (Allemagne, Suisse et Italie). Un classement général est établi avec le cumule des temps de course chaque jour. Sur chaque épreuve, il y a des bonifications. Cette compétition compte dans le classement général de la Coupe du monde. Le Tour de Ski démarre généralement après le nouvel an, début janvier. C'est un gros événement médiatique pour le ski de fond.

 

Le ski-roue :

Le ski à roulette permet de pratiquer le ski de fond même sans neige, dans les deux style. En effet, le ski-roue est une poutre en aluminium ou en bois ou un morceau de ski à laquelle est fixé à chaque extrémité une roue en caoutchouc ou plastique. Les fixations et les chaussures sont les mêmes qu'en ski de fond. Avec ça on peut s'entrainer sur les routes, printemps été automne. Avec des poutres en bois ou en imitation ski (nid d'abeille), qui confèrent de la souplesse, on se rapproche beaucoup des sensations que l'on a sur neige. En compétition de ski-roue (Rollerski), on utilise des poutres aluminium qui permettent un meilleur rendement.

roller-eae3cee4c9.jpg

images-2.jpeg

 

Les mot-clés et abréviations à connaître :

Ski de fond, Cross-Country Skiing, XC Ski, classique (CL), skate ou skating (SK), ski nordique

Ski-roue, ski à roulette, Rollerski

Départ en masse, départ en ligne, Mass-start, MS

Skiathlon

Départ avec handicap ou poursuite, Handicap-start ou Pursuit

 

 

RETOUR ACCUEIL