Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 Jul

L'entrainement estival

Publié par Momo  - Catégories :  #News

En action sur la piste de rollerski de Corrençon (Isère, France) Crédit photo : Nils Louna

En action sur la piste de rollerski de Corrençon (Isère, France) Crédit photo : Nils Louna

Dans le sport de haut-niveau, il n'y a presque pas de pause (en avril pour le ski nordique). Alors oui, les JO de Sochi sont loin derrière nous, mais on ne se tourne pas les pouces, ou encore, on n'est pas payé à rien foutre pendant 4 ans en attendant les prochains. Nous sommes bel et bien au turbin, au boulot, le job quoi ; depuis le 1er mai, pour préparer les prochaines échéances internationales, peut-être moins connues du grand public, mais pourtant tellement logiques telles que les étapes de Coupe du Monde FIS tous les weekends de l'hiver, les Championnats du monde FIS de Falun (Suède) en février 2014, le Tour de Ski... tout ça chaque hiver tant que notre bonne vieille Terre tournera et que le climat voudra bien nous offrir du froid et de la neige... en hiver. Oui, je n'aimerais pas avoir à faire des compétitions sur neige en plein été par -10°C. Faut dire qu'on a de plus en plus des étés bien pourris donc méfiez-vous. Le ski (de fond) a encore de beaux jours puisque des hypothèses tendent à dire que le réchauffement climatique global créerait un refroidissement local sur l'Europe... je dis ça je dis rien. De toute façon, ce n'est pas le cas en ce moment en Norvège, puisqu'il fait canicule.

L'entrainement estival (que l'on va appeler "le gâteau") est bien entamé. Après un stage de reprise à Mallorca (la fraise sur le gâteau ; un peu de plaisir dans ce bas monde), puis un stage à Prémanon (la pâte trop cuite du gâteau, c'est bon aussi) en chambre hypoxie , puis un autre à Corrençon (le moelleux), nous voici à Tonstad (sud de la Norvège) (le fondant) en compagnie des biathlètes avec qui nous partageons ce stage depuis 3 ans (ça fait 15ans qu'ils sont invités).

Certes, il y a les stages avec l'Equipe de France, mais on bosse aussi entre ces stages, quand on est chez soi, à chercher désespérément à contourner cette pluie battante en troquant une séance de ski-roue contre une séance de muscu à l'abri, ou à repousser la séance de l'après-midi le plus tard possible tellement il fait chaud. Et souvent, il faut y aller quand même. Une fois trempé, en plein dans l'effort, on ne sent plus ni la pluie ni la transpiration, on est bien dans notre jus... Mais tellement content de rentrer prendre une douche chaude ou froide ou les deux (c'est bon pour la récup). On regarde le programme d'entrainement de la semaine avec le coach, on l'approuve (on a pas le choix de toute façon) et on voit ce jour de repos complet qui arrive si lentement, qu'on apprécie tant quand il est là, mais qui se termine tellement vite quand on y pense, qu'on est déjà en train de lacer ses chaussures de running (ou trail, Robin adore ce mot...) ou de ski-roue le lendemain matin. Vous voyez, en fait, on est comme tout le monde. En revanche, nous avons la récompense de tout ce travail sur un (ou des) instant(s) lorsqu'on franchit une ligne d'arrivée en ayant accompli son (ses) objectif(s).

Mais revenons à ce stage dans le granit et les lacs de Norvège. On croyait venir ici trouver un peu de fraicheur, ben non. On ne va pas se plaindre quand même! Nous logeons dans les chalets de l'internat du ski-études de Tonstad. Un environnement calme et propice au travail. Mais aussi à la détente, l'eau de la rivière qui coule dans le village est à bonne température, idéale pour se rafraichir après une bonne séance. Il n'y a pas beaucoup de variantes, mais la piste de ski-roue est top pour les intensités. Nous allons également nous faire une journée en direction du Lysebotn (le fjord) par la route, une longue sortie en perspective. Mercredi prochain, nous nous rendrons à Sandnes pour le Blink SkiFestivalen et la fameuse montée du Lysebotn. Course de ski-roue qui prend de l'ampleur.

Crédit photo : Nils Louna

Crédit photo : Nils Louna

Commenter cet article

OLEARAIN 30/07/2014 11:09

Bonjour Maurice;
je vous souhaite une bonne continuation dans votre préparation estivale afin de réaliser une superbe performance cet hiver. Vous avez de la chance de comblée le manque de neige en été par le ski roues pour peaufiner l'entraînement. ALLEZ!!! MAURICE cet hiver le paradis dans toutes les compétitions. Je vous souhaite le meilleur du meilleur pour cette saison 2014/2015. Cordiales salutations.

OLEARAIN 26/07/2014 18:45

Bonjour MAURICE;
Comme nous le voyons pas de répits pendant la trêve. Nous vous saluons fortement pour le sérieux dans la préparation estivale. Nous espérons vivement que tout cela portera ses fruits pour la saison 2014/2015. Merci du résumé sur vos activités sportives. J'adore voir les courses de ski-roue. Cette discipline devrait être connue du grand public. Je pense que ses épreuves auraient un engouement important auprès de la jeunesse. Dommage que ce sport ne se développe pas en Haute-Savoie dans des circuits en montagne exemple: La montée de la Colombière, la montée du Môle, la montée Morzine-Avoriaz ext... . Je vous souhaite bonne continuation et le meilleur pour la saison 2014/2015. À bientôt, cordiales et sincères salutations.

BAUDOT 24/07/2014 23:48

Le Blink approche ... Alors Momo en forme ? Coté météo, je vous propose l'Ardèche... Après un début de semaine venteux (c'est peu dire... même pas tu peux faire des photos potables avec ton mobile tellement tu trembles !)....trombes d'eau hier soir, alors tu te dis demain matin au top, on devrait tourner autour de 15°... que neni ! 25 au thermomètre de la voiture, que tu poses sur les coups de 9h00, au bord du lit d'une rivière (elle bien fraiche... la preuve personne dedans au retour en plein midi !) et là tu abordes le petit sentier de rando juste sur l'autre rive, pour un petit 600 mètres de dénivelé (c'est pas les Alpes,je sais,mais faute de mieux...) et tu découvres de la pierre à reptiles plein soleil sur 3km avec une température en légère hausse d'un seul coup (on frise les 40°!!!) alors tu pries pour que ta transpiration n'obstrue pas tes yeux afin de ne pas déranger ces charmantes petites bêtes ! Alors si ça vous dit ... je peux vous envoyer les coordonnées...Ah j'allais oublier de vous dire... il y a (quand-même) un petit bar au bord de la rivière pour le retour.Merci de m'avoir lu et bon séjour au pays des fjords !